L'AVIS SUR LA MORT

Publié le par She-Me

Ils ont toujours le même journal

celui qu'ils n'ont jamais lu

Ceci dit quelque soit le programme

leur bonheur n'est pas dessus

 

Ils ne savent même plus lire

Ils ont appris à ne plus sourire

Tout ce qu'ils ont est sur eux

Même le journal qui leur couvre les yeux

 

Ne plus voir leur vie en face

Leur survie laisse leur seule trace

Dans cette société de survivants

Les plus démunis sont représentants

 

Ils sont les miroirs très critiques

Ils sont les reflets très cyniques

Porte paroles du journal qui leur sert de couverture

Dans les rues, les gares même après la fermeture

 

Avant d'etre dessus, ils sont dessous

Ils portent "Le Monde" mais sans un sou

Ils supportent toutes les critiques

Avant d'apparaitrent dans la rubrique nécrologique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article