NATURE MORTE

Publié le par She-Me

Je n'attend plus que moi

Là où personne ne m'attend

Je regarde devant moi

Et la mer s'étend

 

La mer est bien rouge

Sous ce corps qui bouge

Encore un peu, pas longtemps

Et la mer rouge s'etend

 

Je n'attend plus que moi

Là où personne n'est présent

De l'autre côté de mes bras 

La vie se meurt doucement

 

Je verse une lame

Et je tombe près d'elle

Elle se plante dans l'âme

La mort est éternelle

 

Elle a les yeux ouverts

elle ne me regarde plus

Elle a le coeur sans air

Je ne respire plus

 

Je suffoque, je la regarde

Elle me regarde dans le vide

Je tremble, je reste sur mes gardes

Mes mains sur son corps livide

 

Je la caresse sans y toucher

Je me blesse, je l'ai tuée

Comment savoir quoi ressentir

Pourquoi, sur moi, un sourire ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article